«

»

Juin 11

« Au PS Nord : déjà un an d’actions pour les socialistes et pour la reconquête des Territoires ! »

Il y a un an maintenant, Martine Filleul devenait notre Première Secrétaire Fédérale. J’ai souhaité publier ce billet pour faire un premier point d’étape.

Dire, pour commencer, que la Fédération est de nouveau en ordre de marche et au travail !

La quasi-totalité des commission fédérales thématiques ont été installées, permettant à l’ensemble des camarades de réfléchir, d’échanger et de faire des propositions sur des thématiques aussi diverses que la Ruralité, l’Education ou bien encore l’Economie sociale et solidaire. Ces commissions contribuent également à la démarche initiée par Jean-Christophe Cambadelis avec les Cahiers de la présidentielle.

Les secrétaires de section, véritable pivot de notre organisation, sont désormais régulièrement réunis. Petites et moyennes sections se sentent entendues et respectées. Ils peuvent bénéficier de formations diverses : rôle du secrétaire de section, organisation d’actions de terrain… (un cycle s’étendant sur 3 séances a d’ailleurs débuté le mois dernier.)

Notre fédération est redevenue un espace de débats, de rencontres et d’échanges et pas seulement avec ceux qui pensent comme nous. Car nous le savons bien, nous devons nous ouvrir à la société civile. L’université permanente est l’organe qui nous permet de travailler le fond de grandes questions politiques et sociétales avec des chercheurs, des acteurs associatifs, syndicaux ou bien encore politiques et qui offre l’opportunité à des sympathisants de participer à la réflexion.

A l’offensive, la fédération l’est aussi face aux politiques de la droite au Conseil Départemental ou au Conseil Régional.

Par ailleurs, les instances fédérales ont également obtenu une transparence sur la situation financière de la fédération et un plan global nous permettant de rebondir collectivement a été adopté à l’unanimité en janvier dernier.

Enfin, la Première Secrétaire n’hésite pas à se rendre disponible pour rendre compte de son action et à l’invitation des sections, être sur le terrain pour de simples réunions de section ou des événements militants plus importants.

Nous voyons bien que le contexte politique est en train de changer. Nous pouvons le regretter et nous battre pour changer la donne mais l’heure semble au tripartisme : la montée de l’extrême droite, le retour de la droite dure et l’éparpillement de la gauche.

Avec ce contexte, il suffit des postures politiques et des tentatives de division !

Il est plus que jamais nécessaire pour les socialistes du Nord de se concentrer sur l’essentiel : le rassemblement de tous et la mobilisation générale pour préparer ensemble les échéances électorales qui nous attendent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>