«

Mai 10

Ni de droite ni de gauche la fin d’une illusion ! Adresse à celles et ceux qui espèrent encore en la Gauche !

 

Il y a un an, Emmanuel Macron devenait Président de la République Française, résultat d’une élection présidentielle rocambolesque. Entre les luttes fratricides, l’extrême droite en dynamique et des erreurs éliminatoires de certains candidats, le candidat LREM a su exploiter les failles des partis politiques traditionnels, et maintenir l’illusion du ni droite ni gauche durant l’intégralité de la campagne, aidé en ce sens par des ralliements venus de tous bords. Celui qui se vantait de donner un coup de plumeau à la vie politique en a conservé les pratiques anciennes : malgré l’entrée de quelques nouveaux visages, on se rend rapidement compte que rien n’a vraiment évolué. Si certains ont changé d’équipe et de maillot, ce sont toujours les mêmes joueurs qu’on retrouve sur le terrain.

Pour les citoyens, depuis un an le réveil est cruel. Le slogan du candidat Macron « la France doit être une chance pour tous » n’est plus qu’une lointaine chimère.

Nous avons un Président qui est dans une logique start-up nation, où les résultats économiques sont plus importants que le bon sens et la réalité de la vie quotidienne de ses concitoyens. Dans cette culture ultra libérale, le Président Macron a fait un choix clair pour le pays, celui de privilégier les riches au détriment du plus grand nombre. Les actions gouvernementales déployées depuis un an ne laissent plus de place aux doutes : mise en péril des services publics, libéralisation du marché du travail sans offrir de protections nouvelles aux salariés, réforme de la SNCF, mise en place de la sélection à l’université , ou encore allégement des impôts des plus aisés et en même temps augmentation de la CSG des retraités les plus modestes.

Décidément, ce gouvernement mène une politique injuste, fort avec les faibles et faible avec les forts.

Avec La République En Marche s’applique la Loi du plus fort.

Comment justifier de demander des efforts aux français les moins aisés quand les riches se voient offrir des cadeaux fiscaux qui se comptent en milliards ? On vulnérabilise des populations déjà en difficultés, en espérant qu’éventuellement une poignée de privilégiés renvoient l’ascenseur, c’est la théorie du ruissellement et la logique des premiers de cordées qui n’ont jamais fonctionné !

Les conséquences de cette politique vont être catastrophiques : une augmentation sans précédent des inégalités dans notre pays.

Pour nous socialistes, il y a urgence à reconstruire une alternative de gauche ambitieuse, qui prenne en compte les nouveaux défis auxquels notre société est confrontée. Il nous faut revenir à la racine de notre combat et de notre engagement : la lutte contre les inégalités afin de garantir un meilleur avenir à tous.

Qu’avons nous à dire sur les mutations qu’amène l’intelligence artificielle, sur les inégalités toujours plus grandes entre les habitants de la ruralité et ceux de la métropole, sur l’Europe dont le rêve européen se brise chaque jour davantage, sur nos institutions pour permettre plus de démocratie et d’implication citoyenne, sur les nouvelles solidarités à inventer, sur notre école, sur nos valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité, et de Fraternité pour qu’elles se traduisent chaque jour dans nos politiques publiques ?

Les enjeux et les sujets ne manquent pas, nous devons les saisir, nous ouvrir à la société, aux chercheurs, aux acteurs associatifs, culturels, sportifs, aux syndicalistes, aux entrepreneurs pour proposer de nouvelles solutions concrètes, justes et efficaces.

Militants de gauche nous gardons l’idéal d’une société plus juste et ce combat est plus que jamais d’actualité.

La gauche est riche de sa pluralité et de sa diversité, les socialistes doivent retrouver leur rôle central : celui de créer des liens et des convergences pour permettre la victoire de nos idées et de nos valeurs au service de tous les français, et de notre pays. Si les appareils n’y sont pas toujours prêts, des citoyens attendent de nous une alternative au gouvernement actuel !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>